LE SHOWROOM CLUB

- Cabaret.s de poche -

 

Le Showroom Club est une recherche autour du genre et de l'érotisme. Dans ce club, “fille”, “gars”, “jogging” sont des costumes de scène, avec lesquels jouer et rire. Dans ce club, il y a des « filles » qui aiment être des « filles » qui se déshabillent par plaisir : parce qu’il y a de la puissance magique et contagieuse à s’effeuiller.

A travers la forme du cabaret, nous mettons en jeu nos questionnements intimes, liés à nos disciplines artistiques : l’effeuillage et l’art du Drag. Nous avons commencé à créer une première forme courte en 2020: Le Yéyé's Showroom Club, puis une deuxième en 2021: L'Electro's Showroom Club. Nous démarrerons en 2023, l'écriture de notre troisième volet qui mêlera « magie nouvelle » et « magie rituelle »: le Mystic's Showroom Club. 

Le Yeye’s Showroom Club (début de création en 2020)

Peuplé de créatures arborant le "féminin" et le "masculin" comme autant de costumes de scène, Le Yéyé Showroom Club -ou YSC pour les intimes- joue avec les codes, brouille les pistes, éveille les sens. Porté par l'univers musical des années soixante, le YSC est le prologue de nos recherches qui propulse nos questionnements intimes dans l’espace de représentation.

 

 

L’Electro’s Showroom Club (début de création en 2021)

L’ESC est un « date » artistique : une tentative de séduction d’un public entier en moins de 20 minutes.

L’ESC est un défi : déclarer sa flamme à un.e inconnu.e, séduire sans attributs visibles quand la musique raconte ce qu’on ne montre pas, jouer avec les codes du strip-tease et mêler le rire à l’érotisme. Le clown et l’effeuillage ont ce point commun de jouer avec la séduction et c’est le leitmotiv que nous choisissons de traverser.

Le Mystic’s Showroom Club (création 2023)

Le Mystic Showroom Club mêlera magie de spectacle et magie rituelle. Non sans humour, il s’agira de créer une forme rituelle de désintoxication des stéréotypes, et autres pollutions mentales, liées aux injonctions à la virilité ou la féminité. Nous souhaitons ouvrir le champ des alternatives en cherchant à libérer davantage les corps et les esprits. S’y mêleront psycho-magie et magie nouvelle, l’un prenant sa force dans l’autre et vice et versa. 

Au travers des ouvrages de Starhawk (Rêver l’obscur), de Camille Ducellier (Guide Pratique du féminisme divinatoire) ou d’Alexandre Jodorowsky, nous croyons de plus en plus au pouvoir de la magie pour déstabiliser les constructions mentales et permettre de relier les personnes autour de causes militantes, écologistes, féministes et/ou purement artistiques.